Les Ours d'Alfadir
banniere


La Naissance des Ours d'Alfadir


Norvège, aux alentours de 995.

Le pays est en pleine christianisation, sous l’influence du Roi Olaf Tryggvason qui veut assurer et légitimer sa suprématie grâce à cette religion. Des missionnaires sont envoyés un peu partout dans le pays et l’un d’eux arrive dans un village du comté de Vestfold.

Il parvient à convertir beaucoup de villageois grâce à de belles promesses et certains se laissent évangéliser simplement pour améliorer leur relation commerciale avec l’extérieur. Le missionnaire décide de se présenter devant le Jarl, Asgeir Erikson, pour le convertir à la nouvelle religion. Très attaché à ses croyances et à ses valeurs, le Jarl refuse de vénérer ce nouveau Dieu unique et renvoi sans ménagements le missionnaire d’où il était venu, lui laissant bien entendre que la prochaine il serait moins clément à son égard.

Peu de temps après, le missionnaire revient au village, accompagné de plusieurs guerriers du Konungr. Il demande une fois de plus à Asgeir d’embrasser la nouvelle religion, et le menace de le mettre aux arrêts s’il refuse. Naturellement, le Jarl refuse. Les guerriers d’Olaf tentent alors de se saisir de lui pour le mener devant le Konungr, et un violent combat éclate. Asgeir tuent plusieurs guerriers, y compris le missionnaire, avant de trépasser, l’épée à la main. La majorité des hommes étant partis en expédition, personne n’eut le courage de s’interposer ou de venger sa mort… La nouvelle se répand, et très vite, d’autres guerriers d’Olaf arrivent sur place.

Quelques jours passent, les guerriers d’Asgeir sont de retour d’expédition avec à leur tête le fils du défunt Jarl, Asbjorn Asgeirson. Il découvre que le village abrite nombre d’hommes du Konungr, que sa mère a été mise aux arrêts puis exilé, et que son père, a été tué… Il se saisi alors de son épée et venge sa mort en tuant à son tour plusieurs hommes du Konungr. Avec celle qui devait devenir sa femme, son frère adoptif et quelques proches, il décide finalement de quitter le village et le pays. Lorsque la nouvelle de ce massacre viendrait aux oreilles du Konungr, tellement d’homme serait envoyés qu’il serait impossible tous les combattre.

Cette compagnie de fortune se retrouve donc à fuir et à voyager, cherchant de nouvelles terres pour s’installer et préparant un possible retour sur les leurs. Ils décidèrent de prendre pour nom Les Ours d’Alfadir, en l’honneur de leur croyance et de l’esprit guerrier qui habite chacun d’eux. Pour survivre, ils firent ce qu’ils savaient faire de mieux : commercer, combattre et piller.

Les Ours guerriers

Accueil - Mentions legales - Plan du site - Facebook