Les Ours d'Alfadir
banniere


La facette Viking de la ville de Poitiers


Beaucoup nous demandent pourquoi avoir monté une troupe Viking en France, et en particulier à Poitiers. A ça nous répondons que durant le Moyen-Âge, les invasions vikings ont touché la majorité de l'Europe y compris la France.

L'heritage Viking en France

A partir du milieu du IXe siècle, les Scandinaves prennent l’habitude de rester plusieurs années sur le pays au lieu de rentrer chaque hiver dans leurs pays. Ils peuvent dès lors élargir leur rayon d’action à des zones éloignée.

Incapable d’arrêter les envahisseurs et leurs pillages, le roi des Francs Charles le Simple propose un traité au principal chef viking installé dans la Basse Seine : Rollon. Il lui abandonne le comté de Rouen et quelques territoires voisins (l’ensemble correspondant à peu près à la Haute-Normandie). En contrepartie, Rollon et ses compagnons promettent de ne plus envahir le royaume et de se convertir au christianisme. C’est le traité à Saint-Clair-sur-Epte, conclu en 911. Ainsi naît la Normandie, étymologiquement "le pays des Hommes du Nord", "le pays des Normands".

Les Vikings et le Poitou-Charentes

Car les Vikings ne sont pas arrêtés là ! Ils attaquent puis occupent à la fin du VIIIe siècle les îles du Bas-Poitou, Yeu et Noirmoutier. Ils s'en font ensuite des bases pour leurs actions qui remontent les cours des fleuves de l'Ouest de la France : Bretagne, Loire, Sèvre niortaise, Charente, Garonne. Les moines de Noirmoutier sont ainsi attaqués plusieurs fois avant 819, date à laquelle ils abandonnent l'île.

Petit historique des attaques vikings en Poitou :

844 : Les Vikings remontent les fleuves Seudre et Gironde ;

845 : prise et saccage de Saintes ;

847 : attaque du pays d'Herbauge (moines de Noirmoutier) ;

848 : prise de Bordeaux et raid sur Melle ;

850 : établissement d'une base permanente sur l'île de Ré ;

852 : attaque mais défaite des Vikings face au comte de Poitiers et au comte d'Herbauge à Brissac dans le Bas-Poitou ;

853 : destruction des monastères de Luçon et de Saint-Michel-en-l'Herm puis raid jusqu'à Poitiers ;

855 : échec devant Poitiers ;

857 : prise et saccage de Poitiers ;

863 : incendie de l'abbaye Saint-Hilaire le Grand et mise à rançon de Poitiers. Turpion, comte d'Angoulême, est tué par les Vikings

865 : incendie de la ville de Poitiers ;

868 : nouvelle attaque de Poitiers par les Vikings mais défaite par le comte de Poitiers.

Saint-Hilaire

La basilique Saint-Hilaire de nos jours, à Poitiers.


Accueil - Mentions legales - Plan du site - Facebook